Contractant individuel international en charge du développement et de la mise en œuvre d’un programme du marketing de l’assainissement au Niger

United Nations Children's Fund (UNICEF)
Niger
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Mid-Level (5-7 Years)
Degree Required: 
Advanced Degree (Master's or JD)
Languages Required: 
French and English

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

Contexte et justification  
Situé en Afrique de l’Ouest, le Niger a une population essentiellement rurale (80%) estimée à 19 000 000 habitants en 2017. En 2016, le pays s’est engagé à atteindre les Objectifs de Développement Durable (notamment l’ODD6) qui vise à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et à assurer une gestion durable des ressources en eau. Dans le sous-secteur de l’hygiène et de l’assainissement, l’objectif spécifique est d’assurer, d’ici à 2030, l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes, des filles et des personnes en situation vulnérable (Cible #6.2). Selon le JMP 2019, le taux d’accès des populations aux toilettes améliorées est de 23 % en 2017 au Niger, avec des disparités importantes entre le milieu rural (13%) et le milieu urbain (77%). De plus 68% de la population pratiquent la défécation à l’air libre, ce qui place le Niger parmi les pays ayant les plus forts taux de défécation à l’air libre.

Engagé à améliorer cette situation, le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement (MHA) a élaboré avec l’appui des partenaires techniques et financiers du secteur, le Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA, 2016-2030).  Ce programme se décline en 5 sous-programmes dont le sous-programme ‘assainissement et hygiène’. Prenant en compte les orientations de la Stratégie Opérationnelle de Promotion à l’Hygiène et à l’Assainissement de Base (SOPHAB), les dispositions règlementaires et institutionnelles en vigueur, la décentralisation du secteur eau et assainissement, les objectifs et les défis des ODD, le sous-programme ‘assainissement et hygiène’ a opéré un certain nombre de choix opérationnels parmi lesquels :

  • La généralisation de la mise en œuvre de l’approche « Assainissement Total Piloté par la Communauté » (ATPC) ;
  • La promotion du marketing de l’assainissement avec un focus sur le renforcement des capacités des opérateurs privés ;
  • La recherche-action pour identifier des technologies à faible coût.

S’il est vrai que l’approche « Assainissement Total Piloté par la Communauté » (ATPC), mise en œuvre dans le pays depuis une dizaine d’années a permis de développer et renforcer la demande en matière d’assainissement avec des résultats appréciables, force est de constater la précarité des latrines construites et la faiblesse (qualitative et quantitative) des produits et services d’assainissement sur le marché nigérien. Pour y remédier, le Gouvernement Nigérien a lancé en 2018 une étude afin de promouvoir le marché (marketing) de l’assainissement.  Le marketing de l’assainissement vise à soutenir le développement du secteur privé dans la fourniture des produits et services d'assainissement adaptés aux besoins et aux moyens financiers des ménages, tout créant un environnement institutionnel et règlementaire qui permettra le développement durable de ce marché. 
Il est à noter que l’atteinte des objectifs et orientations stratégiques sectorielles définis par le Gouvernement dans le PROSEHA est soutenue par plusieurs partenaires au développement dont 
l’UNICEF qui, dans le cadre de son programme de coopération 2019-2021, a bénéficié des financements de DGIS et de DFID pour la mise en œuvre du programme d’accélération de l’accès à l’assainissement et à l’eau pour tous (ASWA II) au Niger. La mise en œuvre du Programme ASWAII se fait au travers d’une stratégie opérationnelle dite ‘approche communale WASH’ dans 14 communes des régions de Tahoua, Maradi et Zinder.

L’approche communale WASH vise, au-delà du renforcement des systèmes locaux, des capacités locales et de la maitrise d’ouvrage communale, à amener toutes les populations des communes cibles à s’approprier durablement les bonnes pratiques en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement, tant au niveau communautaire qu’en milieu scolaire et dans les formations sanitaires.  La durabilité dans l’adoption de ces bonnes pratiques pouvant être influencée par la qualité des services et produits disponibles, l’UNICEF sollicite les services d’un contractant individuel international qui développera et mettra en œuvre un programme de renforcement/ développement du marché de l’assainissement dans les régions d’intervention du Programme ASWA II.

 

Objectifs
Le contractant individuel sera chargé de développer et mettre en œuvre un programme de renforcement/ développement du marché de l’assainissement dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder.

 

Activités
Les principales activités à mener par le Contractant comprennent :

  1. Analyse du marché: Prenant en compte les réalités contextuelles du Niger et particulièrement celles des régions Tahoua, Maradi et Zinder, cette étude devra faire ressortir: Les opérateurs privés et associatifs fournissant des produits et services d’assainissement, leurs modes d’intervention, les produits et services proposés ainsi que leurs couvertures géographiques actuels et avenirs, les réussites et limites de leurs interventions, les modalités de renforcement de leurs activités (y compris techniques, financières, facilités fiscales, renforcement des capacités, communication/publicité, mise en réseau/alliances…)
  2. Elaboration d’un programme régional de promotion du marketing de l’assainissement. 
  3. Appui à la mise en œuvre du programme de promotion du marketing de l’assainissement. Le Contractant proposera les 5 communes les plus favorables à la promotion du marketing de l’assainissement. Il initiera et participera aux processus de recrutement du/des partenaires chargés de la mise en œuvre du programme de promotion du marketing de l’assainissement. Il assurera le suivi, la capitalisation et la documentation des activités. 
  4. Coordination du programme de promotion du marketing de l’assainissement : Le Contractant coordonnera la mise en œuvre du programme.

Superviseur 
Le contractant individuel sera sous la supervision du Chef de Bureau de Maradi, avec l’appui technique du WASH Specialist du Bureau de Niamey.

 

Durée de la Consultation
La consultation nécessitera 8 mois de présence sur le site (Niger), 3.5 mois d’appui à distance et une mobilisation effective de 178 hommes/jour.

 

Qualifications minimum requises

  • Master en marketing, marketing social, business administration ou tout autre secteur équivalent;
  • Minimum de cinq (05) ans d’expérience professionnelle dans le secteur du marketing, idéalement dans le développement et la mise en œuvre des stratégies, programmes et plan marketing;
  • Deux (02) ans dans le marketing social y compris le marketing de l’assainissement;
  • Bonne capacité d’analyse, de coordination, de communication, de négociation, de facilitation d’ateliers/ groupe de travail, de rédaction de rapports et documents de synthèse;
  • Expérience de travail avec une organisation internationale (du système des Nations Unies ou autre), ou avec des ONG;
  • Aptitude à respecter les délais, travailler en équipe dans un environnement international et multiculturel, et sous pression;
  • La maitrise du français est exigée et un bon niveau de l’anglais est requis.

Processus de sélection et d’évaluation
Le dossier du chaque candidat devra comprendre une offre technique (70 points) et une offre financière (30 points).
L’analyse des offres techniques se basera sur rubriques ci-après :

  1. Diplome sur 15 points
  2. CV : Connaissances/Expertises/Compétences/Langage sur 30 points
  3. Proposition technique (décrivant la méthodologie à utiliser pour atteindre les résultats ainsi qu'un chronogramme) sur 25 points
    • Toute note technique en dessous de 50/70 est éliminatoire. L’analyse de l’offre financière ne se fera que pour les offres techniques supérieures ou égales à 50/70.